21/07/2005

Lénine au ciel.

Lénine vient de mourrir.Contre toute attente il se retrouve devant St Pierre, qui se tient devant les grandes portes du paradis. St Pierre sort un énorme dossier, le feuillette, et lève la tête vers Lénine : "Toi, tu as été un militant toute ta vie, matérialiste tu as combattu la religion, en plus tu as dirigé la première révolution prolétarienne de l’histoire de l’humanité. Tu vas directement en enfer."Et Lénine se retrouve illico en enfer. Il y a là de grandes marmites d’huile bouillante dans lesquelles sont plongées pour l’éternité les âmes des damnés alors qu’elles sont torturées par des diablotin sous le regard de Satan.Deux semaines plus tard, c’est l’insurrection en enfer. Convaincus par Lénine, les diablotins ont démarré une grève générale, les chaudières sont éteintes, un congrès pan-infernal des soviets de diablotins et d’âmes damnées est décrété pour le lendemain... bref l’autorité de Satan est menacée. Il court voir St Pierre et lui dit : "Ecoute ton gars là, Lénine, c’est plus possible. Il est en train de foutre le bordel en enfer, je contrôle plus rien." St Pierre propose alors exceptionnellement de prendre Lénine une semaine au Paradis, juste le temps que Satan organise la répression et remette l’enfer en état de marche.Quinze jours après, après le massacre de la moitié des diablotins mutins pour l’exemple, tout est rentré dans l’ordre. Les diablotins tortures, les damnés souffrent, mais St Pierre n’a toujours pas fait redescendre Lénine. Intrigué, Satan remonte voir. Et là, pas de St Pierre. La porte du paradis grande ouverte. Satan s’approche et entre. Et là, alors que le paradis est connu pour son calme un peu chiant, il voit partout des groupes de discussion partout, il y a de la musique, tout le monde parle de politique, etc. Soudain, Satan voit passer St-Pierre qui se balade, il lui demande : "Mais qu’est-ce qui se passe ici ?" St Pierre : "Ah, c’est depuis la révolution... on s’est rendu compte que le paradis serait vachement plus sympa si les décisions étaient prises collectivement dans le cadre de la démocratie soviétique..." Satan : "Mais et Dieu, qu’est-ce qu’il en dit, Dieu ?" St-Pierre : "Ah, tu crois encore à ces conneries là, toi ? !"

20:31 Écrit par poscharleroi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.