07/08/2005

ZAPATISTA

Le sous-commandant Marcos, chef et porte-parole de l’Armée zapatiste de libération nationale (EZLN), a dénoncé, lors d’une réunion à San Rafael, dans l’Etat du Chiapas, entre zapatistes et mouvements de gauche, la "décomposition de la classe politique mexicaine" et que son mouvement n’apporterait son soutien à aucun des candidats à l’élection présidentielle, prévue en juillet 2006."Ils paieront pour tout ce qu’ils nous ont fait. Ce n’est qu’une bande de vauriens sans vergogne", a-t-il affirmé, ajoutant que "la décomposition de la classe politique est si avancée que nous ne pouvons rien faire".

17:23 Écrit par poscharleroi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.