11/08/2005

SSP SOLIDARITE...

Déclaration du SSP Le 30 juin, quatre députés du SSP ont été sommairement suspendus et privés de leur salaire ainsi que de leurs indemnités pour la durée du mois de Septembre. Ces sanctions financières signifient également que 28 membres de l’équipe parlementaire, qui n’étaient pas partie prenante de l’action, ne pourront être payés.Leur crime ? Avoir organisé une protestation silencieuse et pacifique, qui a duré 5 minutes, lors de la séance de questions au Premier Ministre. Les députés du SSP, Colin Fox, FrancesCurran, Rosie Kane et Caroline Leckie ont brandi des pancartes demandant au Premier Ministre, Jack McConnell, de faire respecter le droit de manifester pacifiquement contre les dirigeants du G8, le 6 juillet à Gleneagles.Cinq mois plus tôt, le Parlement Ecossais avait voté une motion de soutien au droit des gens de protester contre le sommet du G8. Pourtant, à moins de 6 jours de la manifestation prévue, l’autorisation de manifester n’avait pas encore été donnée. Nous pensons qu’il s’agissait d’un choix délibéré des autorités pour provoquer la confusion et saboter la manifestation prévue.Cette sanction draconienne et sans précédent a été imposée à l’issue d’un processus qui tourne en ridicule la justice la plus élémentaire. Les députés du SSP ont été jugés en leur absence, sans autre forme de procès, sans droit d’appel ni aucun des élémentaires droits de l’homme qui sont inscrits dans la loi.Cette attaque ne vise pas seulement les représentants élus du SSP. Leur exclusion du Parlement pendant le mois de Septembre signifie aussi que 130.000 électeurs ne pourront se faire entendre au Parlement Ecossais.Au cours des 6 dernières années, le SSP s’est imposé comme le défenseur infatigable des intérêts de la classe ouvrière, ici et dans le reste du monde. Il est fier de son bilan qu’il s’agisse du soutien aux luttes ouvrières comme d’avoir été en première ligne dans la mobilisation contre l’agression impérialiste en Afghanistan et en Iraq. En 2003, 130.000 électeurs ont voté pour le SSP et 6 députés du SSP ont été élus au Parlement Ecossais. Parce qu’il est le seul parti en Ecosse à combattre de manière conséquente l’offensive néo-libérale, le SSP s’est acquis l’animosité des partis majoritaires et de la classe politique.En conséquence, nous ne pouvons pas triompher ces attaques contre la démocratie, la liberté de parole et le droit de manifester.Nous menons une campagne internationale pour organiser la pression sur le Parlement Ecossais afin de faire annuler la suspension et les pénalités financières dont est victime le SSP. Nous avons déjà reçu de nombreux messages de solidarité, en provenance d’Europe et du monde, de parlementaires européens, de syndicats et de travailleurs de base.SVP, ajoutez votre voix à la campagne qui se développe et aidez-nous selon les moyens indiqués ci-dessus.Salutations solidairesPour le Parti Socialiste EcossaisColin Fox MSP, porte-parole du SSP

22:21 Écrit par poscharleroi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.