18/03/2006

FRANCE...

La jeunesse censure de Villepin..........Communiqué de la LCR.......... Plus de 500 000 étudiants, lycéens, mais aussi des salariés et des syndicalistes ont manifesté pour le retrait du CPE alors que 66 universités sur 84 étaient touchées par la grève ou bloquées, et que le mouvement s’étendait dans les lycées. Le succès des manifestations du 16 mars à Paris et en régions est une défaite politique pour de Villepin qui a enterré lui-même le dialogue social. Il faut maintenant développer et élargir encore davantage la mobilisation et faire en sorte que le 18 mars soit une déferlante qui fasse sauter l’intransigeance gouvernementale. L’épreuve de force est engagée. Après le 18 mars, il faudra une grève interprofessionnelle très vite dans la semaine du 20 mars. C’est la proposition que la coordination nationale étudiante, qui a avancé la date du 23 mars, a faite aux organisations syndicales. La LCR soutient cette proposition. Ni négociable, ni amendable, le CPE doit être retiré. Le 16 mars 2006...............

17:50 Écrit par poscharleroi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.