27/05/2006

...CHARLEROI...PS................

... Trouvé sur le blog de la députée PS carolo..........................I WILL SURVIVE Ecrit par ingridcolicis. le 26-05-2006 00:09................ Once I was afraid... Je suis profondément interpellée par l'interview de Claude Demelenne dans la Libre Belgique de ce mercredi 24/05/06, sa justesse et sa précision. Comme si il avait vécu l'USC de l'intérieur, et ressenti ce que certains d'entre nous ont ressenti...Il y a un "avant lundi soir" et un "après lundi soir"....................Je suis profondément en colère. Je pourrais réécrire un "j'enrage", comme il y a quelques mois. J'aurais dû l'écrire lundi soir. MAis il aurait été tranchant et sans concessions. Et m'aurais obligée à dire du mal de gens dont j'ai longtemps pensé du bien..................... Lundi, je suis devenue "un traitre". Une mauvaise élève. Une rebelle insoumise dans la citadelle assiégée...........Lundi, j'ai entendu : "si tu n'es pas avec nous, tu es contre nous". Argument simpliste et profondément injuste quand on sait que je suis simplement "pour Charleroi"...............Depuis lundi, je me fais "dégueuler" par la grande majorité de l'usc de Charleroi, pour avoir osé dire qu'il fallait changer la liste communale, que la dynamique des sections était obsolète, que seule comptait la compétence des candidats et leur capacité à gérer de grands dossiers politiques pour Charleroi dans sa globalité, et pas pour Couillet, Gosselies ou Lodelinsart..Qu'il fallait un vrai projet politique pour le PS carolo, centré sur une dynamique des gauches, ouverte aux chrétiens, aux écologistes, aux progressistes, à l'associatif..Et on m'a regardé comme si je parlais chinois..Depuis lundi, on me dit "si tu n'es pas contente, tu te retires de la liste", et depuis lundi je réponds "retirez-moi car je ne me retirerai pas"...................................................Depuis lundi, une avalanche de poignées de mains, sms, emails, coups de fils, clins d'oeil, et de franches empoignades de pleins de collègues de tous bords, de citoyens dans la rue, de parents d'élèves pour dire "tiens le cap", "bats toi"....................................Depuis lundi, je suis mille fois plus déterminée encore à ne pas céder à la pression et à suivre le chemin qui me semble le plus adéquat pour ma ville, avec les gens qui me semblent les plus compétents, et de la manière qui me semble la plus honnete..............................Comme dit un ami qui se reconnaitra, "le combat continue", et il continue plus que jamais........................

13:51 Écrit par poscharleroi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.