01/08/2006

..Changer...LIBAN......

 

 


Nous reproduisons ici partiellement une déclaration du Groupe communiste libanais (IVe Internationale) :

 

« 1. La dernière opération durant laquelle les commandos du Hezbollah réussirent à capturer deux soldats israéliens [...] fut, en fait, le seul geste de vraie solidarité avec la lutte du peuple palestinien. [...]

« 2. Nous ne pouvons que constater la grande mesquinerie de la droite locale, liée étroitement à l’impérialisme mondial, ayant trop soin d’éviter n’importe quelle forme d’affrontement avec Israël, et veillant exclusivement à ses intérêts matériels. [...]

« 3. La bataille actuelle dans laquelle nos masses se trouvent obligées de s’engager contre l’agression israélienne, et contre les alliés impérialistes occidentaux d’Israël exige, avant tout, de dépasser le caractère confessionnel pur de la résistance actuelle, en vue de reprendre son caractère national, par l’engagement des plus larges forces nationales et progressistes, de nouveau, dans l’action résistante, dans une atmosphère d’entente et de coordination profondes avec la résistance islamique.

« 4. En ce qui concerne la plainte devant les Nations unies, [...] le Liban doit exiger l’arrêt immédiat et inconditionnel de l’agression israélienne, d’une part, et demander, d’autre part, que la plus haute instance internationale décide d’obliger Israël à dédommager pleinement le Liban des pertes humaines et matérielles occasionnées par cette agression.

« 5. Il est grand temps, aussi, de répondre à la position arabe officielle lâche et complice, et surtout à l’attitude saoudienne franchement hostile à la résistance, et pratiquement solidaire de l’attaque israélienne, par l’exhortation des masses arabes, partout où elles se trouvent, à descendre dans la rue, et exprimer leur grande colère, leur condamnation des gouvernements de leurs pays respectifs, et leur solidarité sérieuse avec la résistance des deux peuples libanais et palestinien. [...]

« 6. La bataille contre Israël est une partie intégrante et essentielle de celle contre toutes les forces de l’injustice, de l’hégémonie et de la tyrannie. Ce qui devrait encourager toutes les forces hostiles à la mondialisation capitaliste et à la guerre à la solidarité effective [...]. »

11:40 Écrit par poscharleroi | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : iv, international |  Facebook |

31/07/2006

...INPRECOR...JUILLEY/AOUT 2006.....

Inprecor n° 519, juillet-août 2006

Sommaire

Syndicalisme / Europe

Le mouvement syndical en Europe aujourd’hui : rapide tour d’horizon, par Thadeus Pato

Grande-Bretagne

La crise de représentation de la classe ouvrière en débat, par Greg Tucker

Lectures

E. Hazan - LQR ou la propagande au quotidien, par Jean-Michel Krivine

J.R. Chauvin - Un trotskiste dans l’enfer nazi, par Didier Epsztajn

G. Almeyra - Rébelions d’Argentine, par D.E.

Grèce / Jeunesse

Mouvement étudiant : Premier recul du gouvernement, par Panagiotis Sifogiorgiakis

Pologne / Jeunesse

Le mouvement français des jeunes fait tâche d’huile, interview de Xavier Chiarelli

Slovaquie

Les sociaux-démocrates en coalition avec l’extrême-droite, par Adam Novák

DOSSIER : ex-Yougoslavie

De la disparition dans le sang de la Yougoslavie, par Catherine Samary

Yougoslavie, 25 ans de conflits, chronologie

Lectures

T. Reinhart - L’héritage de Sharon, par Didier Epsztajn

S. Sand - Les mots de la terre, Les intellectuels en Israël, par D.E.

Argentine

Occuper, résister, produire, par les Travailleurs de la Coop Bauen et Jorge Sanmartino

Venezuela - Débat

La révolution vue depuis la gauche ou le péché originel du chavisme, par Roland Denis

 

http://inprecor.org/

02:59 Écrit par poscharleroi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iv |  Facebook |

28/07/2006

PLAGE, MUSIQUE, POLITIQUE.................

15ÈME UNIVERSITÉ D’ÉTÉ

Surtout, n’oubliez pas, avant de partir en vacances, de remplir votre fiche d’inscription pour l’université d’été de la LCR, qui se tient à Port-Leucate, près de Perpignan, du 26 au 31 août.


L’université d’été de la LCR se tient quasiment sur la plage. En quelques secondes, vous pouvez passer d’un débat politique à la mer. Au bord de cette plage, musique et danse le soir avec, en parallèle, des films, une soirée viticulture - vin et luttes ! - passionnante avec la Confédération paysanne, une soirée « Musiques du Front populaire », musique latino, chansons, etc. Donc, détente assurée.

Mais, comme d’habitude, il s’agit aussi de discuter des grandes questions de l’heure, en prenant un peu de recul. Cette année, les thèmes se déclinent ainsi : Ê International. D’abord, le Proche-Orient, la guerre actuelle et son soubassement géopolitique régional, la question palestinienne. En approfondissement : le nationalisme arabe, l’islam et l’islamisme. Nos invités : Gilbert Achcar, Elias Sanbar, etc. S’ajoutent l’Afrique subsaharienne, le débat sur la question coloniale, l’actualité de l’Amérique latine (les victoires des gauches, etc.) et l’Asie.

-  La crise de la société française et les enjeux de 2007. Cette partie comporte deux volets. Le premier sur les effets destructeurs du libéralisme : retour sur les banlieues, le droit social démantelé, la signification du sarkozisme, la criminalisation des classes laborieuses, les risques sanitaires, les délocalisations. Le deuxième volet abordera les alternatives : les jeunesses en mouvement, les confrontations sur le droit social (les sécurités sociales), sur l’école (que faut-il « apprendre » dans une société d’émancipation ?)... Dans ce cadre, auront lieu les confrontations avec les courants politiques issus de la victoire du 29 Mai : la signification de la candidature d’Olivier Besancenot, ainsi que comment et sous quelles conditions construire une candidature unitaire en 2007.

-  L’Europe. Avec la présence de camarades d’Allemagne, d’Italie, de Grande-Bretagne, de l’État espagnol, pour parler des alternatives politiques dans ces pays.

-  L’écologie. Avec la question de l’énergie nucléaire, le climat, la « relocalisation » nécessaire de l’économie et des choix productifs.

-  Le féminisme. Avec un retour historique sur le féminisme et la lutte de classe, le sens social de la maternité, les normes de genre.

-  La culture. Partie dans laquelle on retrouvera : « Rap et politique », le mouvement d’éducation populaire, la controverse sur les droits d’auteur, la littérature (un débat sur un classique de Flaubert).

S’ajoutent à tout cela... plein de choses : les sciences, les débats de la revue Critique Communiste (les questions stratégiques, la famille), des retours historiques (l’affaire Dreyfus, le Front populaire, la Charte d’Amiens), les débats dans la CGT depuis la chute du Mur de Berlin, un cycle de « retour sur Marx », un cycle de formation élémentaire (juin 1936, l’année 1956, la question coloniale, connaissance de la LCR). Et enfin, les élus de l’association « Formation et citoyenneté » et « 100% à gauche » organisent un cycle de formation, « Penser global, agir dans les municipalités », ouvert à tous et à toutes, sur des sujets brûlants : services publics, démocratie citoyenne, fiscalité, eau, etc. Bon séjour !

La commission université d’été

• Bulletin d’inscription à télécharger sur le site Internet ou à demander par courrier à : LCR Université d’été, 2, rue Richard-Lenoir, 93100 Montreuil

14:30 Écrit par poscharleroi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lcr, iv |  Facebook |

27/07/2006

LCR....UNIVERSITE D'ETE 2006.....

        Université d’été 2006
Inscrivez-vous dès maintenant en téléchargeant le bulletin en pdf

13:13 Écrit par poscharleroi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lcr, iv |  Facebook |

16/07/2006

...ARCHIVES LCR...................................

Association de préservation des archives de la LCR: "La Fondation pour la sauvegarde de la mémoire de la section française de la Quatrième Internationale (FSMSFQI) a comme premier projet la réalisation d'un DVD muni d'un index, contenant l'ensemble des numéros de Rouge publiés entre septembre 1968 et juin 1973. Ce DVD sera disponible fin août 2006.
La FSMSFQI vous invite à la soutenir en adhérant (ce qui vous permettra de recevoir tous les numéros de la revue parus dans l'année) ou en faisant don de toutes les archives dont vous souhaitez vous libérer (presse, BI, notes de réunion, tracts, affiches, badges, autocollants...)
Pour l'élaboration d'éventuels bonus au DVD, nous recherchons des archives sonores ou videos (8, 16, 35mm, etc.) de la période 1968-1973.
Pour adhérer : cotisation annuelle de 15 euro ; chèque à l'ordre de la
FMMSFQI et à adresser à Marianne Inayetan (FMFSFQI), 235 rue de Rosny, 93100 Montreuil-sous-Bois."

03:03 Écrit par poscharleroi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lcr, iv |  Facebook |

14/07/2006

....... IVe ...................................

IVE INTERNATIONALE

Réunion du bureau exécutif

 

 


Deux jours de discussions en anglais, français et espagnol, dans le local de la LCR à Paris, une quinzaine de présents venant surtout d’Europe (Allemagne, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Pays-Bas), mais aussi d’Afrique et des Philippines : la réunion du bureau exécutif de la IVe Internationale s’est tenu les 1er et 2 juillet.


Comme son nom l’indique le bureau exécutif n’est pas une instance de décision de la IVe Internationale - contrairement aux congrès mondiaux (le XVe s’est réuni en 2003) et au comité international se réunissant annuellement. C’est un lieu d’échange d’analyses et d’informations, de préparation des discussions en vue d’une élaboration collective, d’exécution des décisions prises par les instances supérieures. Il se réunit quatre à six fois par an.

Les débats, cette fois, concernaient la situation des travailleurs et les organisations de gauche en Russie, mais aussi en Ukraine et en Biélorussie, la construction de Respect en Grande-Bretagne, la gauche italienne face à la politique de « continuité » du gouvernement de centre gauche de Romano Prodi, les discussions au sein du Parti socialiste écossais, la situation politique et les organisations de la IVe Internationale en Bolivie, au Pérou et en Équateur, les questions de formation des militants et, aussi, les débats au sein de la LCR, qui venait de tenir sa conférence nationale, débats présentés par les représentants des deux principaux courants de la Ligue.

Présentons de manière plus détaillée les discussions concernant la Russie. Actif depuis des années dans la formation des syndicalistes en Russie, le camarade D. a introduit la discussion sur le mouvement ouvrier et la gauche. Quinze ans après l’explosion de l’ex-URSS, l’atomisation des travailleurs soviétiques, durant près de 50 ans, laisse encore des traces profondes. Face à l’intensification de l’exploitation, les travailleurs continuent à chercher des solutions individuelles, l’action collective ne faisant généralement pas encore partie des réflexes. Les syndicats traditionnels restent soumis au patronat et s’identifient à lui. Les nouveaux syndicats sont faibles, éparpillés, et ils n’ont pas établi une coopération suffisante entre eux. Mais ce sont ces derniers qui permettent aux travailleurs d’identifier leurs intérêts. Le combat est difficile, d’autant qu’aucune loi ne protège les travailleurs : même le code du travail, aujourd’hui ultralibéral, n’est pas respecté en ce qui concerne le peu de protections qu’il accorde aux travailleurs. Cela reste, comme disait Ante Ciliga en 1936, « une société du mensonge déconcertant ».

Si, au cours des dernières années, il y a eu des explosions de mouvements sociaux contre la pauvreté - en particulier celui des retraités en 2004-2005 -, il existe peu de liens entre les syndicats et ces mouvements sociaux. Le mouvement altermondialiste - qui prépare une initiative contre le sommet du G8 qui doit se tenir prochainement à Saint-Pétersbourg - reste très faible (lire également page 12). Enfin, le Parti communiste, chauvin et stalinien, est soumis au régime, pour autant que ce dernier permette à son appareil de survivre en préservant ses petits privilèges. Il sert de repoussoir contre ceux qui voudraient s’orienter à gauche.

Les petits groupes de la gauche radicale, avec lesquels nous sommes en contact, agissent donc dans cette situation. Leurs activités - publication de revues, formation assurée par les syndicalistes, efforts en vue de développer les forums sociaux - méritent notre soutien. Le débat a porté à la fois sur la possibilité d’établir des échanges plus réguliers avec la gauche radicale en Russie, sur les possibilités de favoriser les liens entre les syndicats d’Europe occidentale, ceux des anciens pays de l’Est qui mènent une activité en défense des travailleurs (en Pologne, le syndicat Août 80, les syndicats slovènes qui ont organisé une mobilisation massive contre tous les partis politiques pour empêcher la hausse de la TVA) et les nouveaux syndicats russes, afin d’aider aux échanges d’expériences et à la formation syndicale. Il a été décidé de soutenir la participation d’une délégation russe à l’université d’été de la LCR et d’envoyer en Russie un militant pour rendre compte de la lutte victorieuse contre le CPE.

Le bureau a également reçu un message de remerciements de Pologne pour avoir aidé à la participation d’un militant étudiant français des JCR à la mobilisation, le 24 juin, en faveur d’une école non confessionnelle et de la gratuité des études à Varsovie. La présentation du mouvement contre le CPE a été très appréciée par les syndicalistes et les étudiants polonais qui préparent une lutte pour la rentrée. « Une telle preuve d’internationalisme concret vaut mieux que des heures des discours », pouvait-on lire dans le courriel reçu au bureau.

Jan Malewski

13:04 Écrit par poscharleroi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iv |  Facebook |

07/07/2006

 .....VIDEO....//////////////////////

00:33 Écrit par poscharleroi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : video, lcr, iv |  Facebook |

06/07/2006

...CAMP DES JEUNES DE LA IV.........

Mapa

Intéressé-e? Plus d'info? Quel programme? Brochure?  http://www.sap-pos.org/camp 

14:13 Écrit par poscharleroi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jeunes, iv |  Facebook |